Je ne vous apprendrai rien en vous disant qu’il est impensable de prendre le métro à Paris quand on est en fauteuil (aucun ascenseur, pas d’accès, etc.). Thanks God, les personnes à mobilité réduite ont l’immense privilège de pouvoir prendre le RER. Problème résolu donc ! me direz-vous.

Hahaha. NON.

Il y a quelques temps, j’avais prévu de me rendre de la Défense à Etoile pour manger des macarons (c’est important.). Pour que vous visualisiez le niveau de difficulté du truc, je vous fais un petit schéma.

EASY nous sommes d’accord.

Quand je prends le RER, il y a des rampes dans les gares qui permettent d’accéder du quai au train, mais elles sont cadenassées donc il faut trouver un agent qui a les clefs…

J’arrive donc au guichet, en essayant de doubler la queue de tous les gens qui ont perdu leur pass Navigo, sous des regards menaçants : « Bonjour ! J’aurais besoin d’un agent pour aller à Etoile svp »

– « OK. Patientez. …….. Ah ! mais l’ascenseur de la Défense qui va sur le quai vers Paris est en panne. Donc si vous voulez aller à Etoile, il faudra d’abord aller dans l’autre sens, vers Nanterre, et reprendre le RER dans l’autre sens ».

Bon, ça se corse, un peu la flemme, mais on ne dit pas non à des macarons. C’est parti pour Nanterre.

J’attends environ 10-12 ans qu’un agent vienne me chercher (règle n°1 : ne pas être pressé). Une fois sur le quai, l’agent que nous appellerons Patrick prend son talky et se met à crier « Ouais ! Michel ! Je te balance le PMR dans le Nelly62 ». (PMR = Personne à Mobilité Réduite). Je lève les yeux au ciel, genre mec, je suis pas un colis.

A Nanterre, Michmich (Michel, l’autre agent, faut suivre) m’attend à la sortie du train et me fait traverser le quai en long en large et en travers pour prendre 15 ascenseurs pour aller sur le quai qui repart dans l’autre sens. Je commence à me dire que je dois sacrément aimer les macarons pour perdre autant d’énergie.

Et là, Michmich me demande en toute détente « Vous allez où au juste ? » – « A Etoile. »

« A Etoile ??? Mais ils vous ont pas dit à la Défense ??? L’ascenseur à Etoile aussi est en panne ! ».

Désespoir, je suis foutue, tout ça pour rien, merci la promenade. Bon bah tant pis… Je retourne à la Défense !

« Ah mais sauf que là, vous allez vers Paris, donc l’ascenseur du quai à la Défense sera en panne. Donc vous devez aller à Auber (Etoile HS) pour reprendre le RER dans l’autre sens ».

CIMER LES MECS. J’aurai mis 1h30 pour faire une boucle qui n’aura servi strictement à RIEN.

Du coup j’étais quand même vénère pour mes macarons, donc j’ai écrit un looooong mail pour exprimer mon mécontentement à la RATP.

Dix jours plus tard, je reçois un colis bizarre dans ma boite aux lettres. Une lettre « Mademoiselle blablabla nous vous assurons que nous mettons tout en oeuvre blablabla. En guise d’excuse de la part de la RATP, veuillez trouver ci-joint un DVD sur la RATP ».

Je répète. UN DVD SUR LA RATP.

Sur la couverture, un vieux dans un fauteuil qui sourit à côté d’un agent.

De rage, je l’ai jeté.

C’était une bonne journée.