Si vous suivez mes aventures depuis un moment, vous vous rappelez sans doute que j’ai changé de fauteuil il y a un peu plus d’un an (et que j’ai bien bien bien galéré non seulement pour l’avoir, mais aussi avec l’ancien qui me faisait des petites blagues !).

Avec un nouveau tout beau tout neuf je m’attendais à ce que tout roule, normal quoi !

ET BAH NON ! Haha

Et figurez-vous que ce qui m’arrive n’est pas banal… MON FAUTEUIL EST ALLERGIQUE AU FROID ! Ce qui veut dire que concrètement, dès qu’il fait moins de 8° dehors, il tombe en panne. Au milieu de la rue.

Non seulement c’est super dangereux parce que ça m’arrive régulièrement de m’arrêter littéralement au milieu de la chaussée, et les gars qui klaxonnent devant moi en se demandant si je fais un sitting ou si je suis débile mentale, sont évidemment bien loin d’imaginer la raison de mon immobilisme total, mais surtout je vous raconte pas comme j’ai l’air maligne en leur expliquant…

embouteillages wheelcome fauteuil froid

Mais le pire, c’est que personne ne me croit ! Et surtout pas mon réparateur de fauteuil qui m’a dit « Mais quand il fait froid et qu’on est en fauteuil on est pas supposé aller dehors ! »

super

Merci mon pote, mais 1. j’ai pas le choix 2. j’ai une vie et 3. me raconte pas de conneries parce que ce p*$!+¨n de fauteuil est fabriqué en SUEDE ! (pour de vrai en plus !)

Bon j’avoue, j’ai mis du temps à établir un tel lien de cause à effet, parce que je croyais que c’était des pannes aléatoires.

Mais l’hiver dernier je suis partie à la montagne, et là, mais c’était horrible, j’ai cru que j’allais y rester ! Impossible de faire 1 mètre dehors sans rester bloquée. Et le seul moyen c’est… de me pousser, sauf que le fauteuil pèse une tonne, même en roues libres, et évidemment pour simplifier les choses, j’étais dans un patelin où la moyenne d’âge était de 89 ans, donc je me suis retrouvée avec une horde de petits papis qui essayaient tant bien que mal de me pousser jusqu’au foyer de ski pour me réchauffer.

Panne Wheelcome

Et comme par magie, une fois à l’intérieur, le fauteuil reprenait ses esprits ! Tranquilou.

Puis est venu le printemps, aucune panne. L’été, aucune panne. L’automne, aucune panne. Et la, re l’hiver, et bingo ! Rebelotte.

 

Je crois que mon fauteuil a trop regardé Game of Thrones, et qu’il se prend pour un Stark en mode « WINTER IS COMING ».


Et il y a deux semaines, j’avais un rendez-vous super important pour Wheeliz, sauf qu’évidemment je trouvais pas de place pour me garer et j’étais à la bourre, donc on s’est dit « Ok pas grave, on se gare là et on va finir à pieds », et ça caillait bien bien bien, et BINGO, panne au milieu de la rue à Paris alors qu’on était à 50m du lieu de RDV. La personne qui m’accompagnait m’a donc laissé pour aller rechercher la voiture, sauf que… camions poubelles, feu rouge… etc, je suis restée 25 min immobilisée au coin d’un trottoir, tout ça pour re-rentrer à grand peine dans la voiture, mettre le chauffage à fond, en attendant que Monsieur daigne redémarrer.

Résultat, 40 min de retard, et je suis arrivée comme une fleur en disant à mes futurs partenaires :

Wheelcome Winter is Coming