C’est officiel. Le RER ne veut pas de moi.

Je dois vous avouer que depuis les débuts du blog et mes péripéties dans le RER A à base d’ascenseurs en panne et de macarons, je n’ai pas beaucoup retenté l’expérience. Trop galère, trop relou, et j’ai déménagé, et n’avais plus de gare RER sous…