RATP mon Amour – ou le calvaire du RER.

Je ne vous apprendrai rien en vous disant qu’il est impensable de prendre le métro à Paris quand on est en fauteuil (aucun ascenseur, pas d’accès, etc.). Thanks God, les personnes à mobilité réduite ont l’immense privilège de pouvoir prendre le RER. Problème résolu donc ! me direz-vous.

Hahaha. NON.

Il y a quelques temps, j’avais prévu de me rendre de la Défense à Etoile pour manger des macarons (c’est important.). Pour que vous visualisiez le niveau de difficulté du truc, je vous fais un petit schéma.

EASY nous sommes d’accord.

Quand je prends le RER, il y a des rampes dans les gares qui permettent d’accéder du quai au train, mais elles sont cadenassées donc il faut trouver un agent qui a les clefs…

J’arrive donc au guichet, en essayant de doubler la queue de tous les gens qui ont perdu leur pass Navigo, sous des regards menaçants : « Bonjour ! J’aurais besoin d’un agent pour aller à Etoile svp »

– « OK. Patientez. …….. Ah ! mais l’ascenseur de la Défense qui va sur le quai vers Paris est en panne. Donc si vous voulez aller à Etoile, il faudra d’abord aller dans l’autre sens, vers Nanterre, et reprendre le RER dans l’autre sens ».

Bon, ça se corse, un peu la flemme, mais on ne dit pas non à des macarons. C’est parti pour Nanterre.

J’attends environ 10-12 ans qu’un agent vienne me chercher (règle n°1 : ne pas être pressé). Une fois sur le quai, l’agent que nous appellerons Patrick prend son talky et se met à crier « Ouais ! Michel ! Je te balance le PMR dans le Nelly62 ». (PMR = Personne à Mobilité Réduite). Je lève les yeux au ciel, genre mec, je suis pas un colis.

A Nanterre, Michmich (Michel, l’autre agent, faut suivre) m’attend à la sortie du train et me fait traverser le quai en long en large et en travers pour prendre 15 ascenseurs pour aller sur le quai qui repart dans l’autre sens. Je commence à me dire que je dois sacrément aimer les macarons pour perdre autant d’énergie.

Et là, Michmich me demande en toute détente « Vous allez où au juste ? » – « A Etoile. »

« A Etoile ??? Mais ils vous ont pas dit à la Défense ??? L’ascenseur à Etoile aussi est en panne ! ».

Désespoir, je suis foutue, tout ça pour rien, merci la promenade. Bon bah tant pis… Je retourne à la Défense !

« Ah mais sauf que là, vous allez vers Paris, donc l’ascenseur du quai à la Défense sera en panne. Donc vous devez aller à Auber (Etoile HS) pour reprendre le RER dans l’autre sens ».

CIMER LES MECS. J’aurai mis 1h30 pour faire une boucle qui n’aura servi strictement à RIEN.

Du coup j’étais quand même vénère pour mes macarons, donc j’ai écrit un looooong mail pour exprimer mon mécontentement à la RATP.

Dix jours plus tard, je reçois un colis bizarre dans ma boite aux lettres. Une lettre « Mademoiselle blablabla nous vous assurons que nous mettons tout en oeuvre blablabla. En guise d’excuse de la part de la RATP, veuillez trouver ci-joint un DVD sur la RATP ».

Je répète. UN DVD SUR LA RATP.

Sur la couverture, un vieux dans un fauteuil qui sourit à côté d’un agent.

De rage, je l’ai jeté.

C’était une bonne journée.

40 thoughts on “RATP mon Amour – ou le calvaire du RER.

  1. Merci pour votre blog !!! Momentanément en fauteuil depuis près de 2 mois et pour encore au moins autant, je le découvre et … pardon s’il me redonne un peu le moral… mais oui, ça fait du bien ; en même temps je comprends (enfin) votre calvaire et celui de toutes les PMR puisque c’est notre étiquette … la vie parisienne est en effet un ENFER quand on ne peut marcher.

    MON ITINERAIRE GARE SAINT LAZARE ressemble à celui de votre RER ! J’ai la chance de pouvoir quand même faire quelques pas en béquilles -sans toutefois prendre appui sur ma jambe immobilisée- si je dois passer un obstacle comme … des marches ; je me suis donc faite déposer avec mes béquilles Gare Saint Lazare où je devais aller chercher mon fils de 12 ans à la sortie du train ; mais après avoir fait un refus d’obstacle devant l’escalier roulant pour monter jusqu’aux quais (impossible de m’y engager sans craindre la chute et… toute cette foule impatiente derrière moi : j’ai eu peur. Peur de tomber en ratant la 1ère marche en mouvement, peur de me faire piétiner) … J’ai donc voulu -en baissant la tête pour ne pas croiser les regards noirs de ceux que je ralentissais- aller vers l’ascenseur le plus proche. en panne. je me suis trainée jusqu’au suivant à l’opposé de mon quai, puis à nouveau béquiller en sens inverse, en nage, pour rattraper la bonne voie ; mon petit bonhomme m’attendait seul en tête de train avec sa valise…

    SUSPENSION PASSE NAVIGO
    Rire ou pleurer ? je viens d’appeler le service Navigo pour suspendre quelques mois mon abonnement puisque métro et bus sont inaccessibles ; pas de problème me dit la voix au bout du fil : il suffit de me rendre dans un espace Navigo dédié. je lui répète que je ne peux y accéder. la voix me répond qu’elle a la solution : y envoyer quelqu’un à ma place, muni d’une autorisation signée de ma part, de la copie de ma pièce d’identité etc… que faire ? embaucher un groom pour la journée ? que mon mari prenne un RTT , alors qu’il doit déjà s’occuper à plein des enfants ? non, car il parait que les handicapés sont prioritaires…(on rêve !) Ne reste plus qu’à marcher sur la tête, ou résilier l’abonnement (ça, c’est possible par internet ; il faudra simplement repayer pour la mise en place, et se déplacer peut être même ? je n’en sais rien et… ne veut plus savoir.
    alors Charlotte , bravo pour tout ! je vous admire…

  2. Incroyable ! Moi qui me plains quasi quotidiennement du RER A ( je fais un aller /retour Cergy /La Défense tous les jours…), je vais relativiser !
    il serait temps que ça change ! C’est lamentable…
    Mais c’est écrit avec tellement d’humour, et je connais tellement bien les lieux…j’ai ri ! Encore MERCI

  3. Rhoooo, mais c’est dingue ! La médaille d’or à celui qui a crié « ‘je t’envoie le PMR »‘ et celle d’argent à celui qui a glissé le DVD dans le colis … Malheureusement,maman d’un petit gars « PMR » comme le dit si bien le Mr susnommé, je vois très bien comment tout cela a dû se passer …
    On devrait tous envoyer un mail à la RATP avec le lien de cet excellent article pour qu’enfin un plus malin que les autres vous envoie un énooooorme colis de macarons 🙂

  4. AHAHAHHHHHHHH! Un DVD de la RATP. Je dois dire que c’est un lot de consolation tout à fait adéquat, surtout quand on allait chercher des macarons.
    Je lis votre blog depuis plusieurs semaines et je suis vraiment très agréablement surprise par chaque article. Je suis moi aussi handicapée, et je comprends parfaitement le parcours du combattant que peut représenter un déplacement dans les transports en commun. Bon, il faut quand même dire que les bus ont progressé.

    Continuez à écrire, c’est super!

  5. bonjour, je suis très sensible à vos difficultés au quotidien. je suis chauffeur de bus RATP, et ce qui me fait rire ou pleurer, cela dépend des jours, c’est que c’est tellement vrai. Paris, l’île de France et la RATP n’hésite pas à lâcher des milliards pour le grand paris ou le tramway. mais pour se qui est de l’entretien de ce qui est déjà existant ou défectueux, c’est un combat de tout les jours. cinquante signalements, des rapports qui passent de bureaux en bureaux. nous sommes beaucoup d’agents à la RATP, à la SNCF ainsi que d’autres services public, à vouloir apporter un meilleur service client. Mais dites vous bien que ce n’est pas à notre niveau que cela se décide, on ne nous en laisse ni le temps ni la possibilité, ni les moyens. bien sur, il y a des cons des incompétents et des j’m’en foutistes partout, mais il n’y a pas que ça. il est plus facile de remarquer un agent qui fait mal sont travail, plutôt qu’un qui le fait bien. j’aurai aimé pouvoir vous emmener chercher vos macarons moi-même ou vous les apporter. mais ce qui me gêne le plus dans cette histoire, c’est que dans un an, dix ans ou plus, tout sera pareils, car c’est la course au finance. il n’y a que l’argent qui compte. vous n’imaginez pas ce que l’ont peux voir en interne, et dans tout les services publics. je suis de tout coeur avec vous. normalement mon adresse mail apparait. vous pouvez me répondre. très cordialement. patrice

  6. Je viens de découvrir votre blog, j’adore votre humour cela fait du bien alors que le sujet est très sérieux.
    Moi aussi je suis « PMR », je marche avec 2 cannes et peu alors quand je dois me déplacer j’utilise assez souvent mon fauteuil, donc je comprends tout à fait…
    Courage, et je suivrai vos nouvelles publications

  7. Un DVD sur la RATP… Je ne sais pas qui s’occupe des relations publiques, mais effectivement c’est franchement de mauvais goût. Bravo pour votre témoignage, et j’espère que vous avez eu vos macarons dans tout ce mic mac…

  8. et oui il y a encore beaucoup à faire sur la sensibilisation des personnes handicapées (en fauteuil ou non), que ce soit dans les transports ou les mentalités (regards de travers lorsque l’on montre sa carte d’invalidité pour pouvoir s’assoir)
    être handicapé on ne choisit pas
    mais être c.. on choisit!

    bravo pour ton témoignage plein d’humour

    et bonnes fêtes, j’espère que le père Noel t’apportera pleins de macarons! :p

  9. Bêtement, j’ai cru aussi qu’ils t’avaient envoyé des macarons…
    On est vraiment en dessous de tout en France.
    Sinon, pour ton prochain voyage, le Japon est handicap-friendly.

  10. des rats ! sur le moment j’ai naïvement pensé qu’ils vous avez envoyé des macarons, mais le DVD c’est d’un ridicule ! malheureusement c’est pareil en province !

  11. Perso , je vous aurait adressé des macarons , des vrais!
    Mais je suis à la SNCF , et conducteur , désolé!

  12. Bravo pour le recit et ta pascience ! Bravo aussi pour l’article sur le site la defense 92.. c’est un informé de plus qui parle maintenant.

  13. Votre témoignage est édifiant !
    J’espère sincèrement qu’il contribuera à faire « bouger » la RATP et toute la société en général (la France a un retard fou dans le domaine de l’accessibilité) !
    Continuez à témoigner, votre humour est un régal !! :o)

  14. Incroyable de voir jusqu’où ça peut aller. Plus je te lisais, plus je me disais : « Mais quand est-ce que ça va s’arrêter ? » Et le coup de grâce avec le DVD. Si encore ils y avaient mis des macarons…
    Je crois vraiment qu’il faut le vivre pour ne serait-ce qu’imaginer à quel point ce doit être un calvaire. Affligeant……………

  15. Je découvre votre prose et je suis bien contente de voir que vous aussi vous écrivez avec diplomatie votre message ou plutôt mésaventure. La RATP aurait pu vous envoyer des macarons. Pfff… Courage !

  16. Ça fait toujours plaisir de lire la prose d’une personne vivant avec joie son quotidien malgré son handicap et l’agacement issu des handicaps qui leur sont fournis en sus (parfois inconsciemment) par la société.
    Au plaisir de lire d’autres anecdotes plus ou moins cocasses.
    Cordialement.

  17. Dommage, je croyais naïvement qu’ils vous auraient envoyé des macarons ! J’ai particulièrement apprécié le « J’te balance le PMR » : de toutes les petites horreurs de ce récit, c’est à la fois la pire, et celle qui n’est pas causée par la défaillance de la technologie, de la communication, ou du professionnalisme, mais par la décadence de l’humain – et là, hélas, mille fois hélas, le cas n’est pas isolé. Bravo pour la résistance, continuez à écrire !

  18. Mais, l’ascenseur à étoile était bloqué, dans le sens Etoile -> Auber, mais peut-être l’ascenseur pour l’autre sens était-il disponible ? Enfin j’imagine que tu préfère pas le savoir =)

  19. Magnifique blog, rempli d’émotion, de rire, de sincérité ! Une très belle écriture et narration d’une vie qui ne doit pas tous les jours être rose. Félicitation à toi !

  20. Je roule dans un énorme 4×4 et je me suis toujours demandé pourquoi il y a autant de places handicapés dans Paris vides. C est juste qu ils en ont fait plein pour se déculpabiliser de la nullité des transports en commun. A ta dispo pour t emmener chez Ladurée!

  21. Zut j’avais pensé qu’ils t’avaient envoyé des macarons dans le colis mais même pas. Quelle bande de rats.

  22. Depuis 14 ans (1998-2012) qu’il est à la tête de la région île de france et du stiff, Jean-Paul Huchon ne fait rien pour améliorer l’accès des personnes handicapées dans les transports en commun. Son seul objectif était de satisfaire les critère imposés par le CIO (Comité International Olympique) en termes de prise en charge des personnes handicapées dans les personnes en commun. Manque de chance, c’est à Londres que ça s’est passé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *