Mon trône de fer – Winter is Coming

Si vous suivez mes aventures depuis un moment, vous vous rappelez sans doute que j’ai changé de fauteuil il y a un peu plus d’un an (et que j’ai bien bien bien galéré non seulement pour l’avoir, mais aussi avec l’ancien qui me faisait des petites blagues !).

Avec un nouveau tout beau tout neuf je m’attendais à ce que tout roule, normal quoi !

ET BAH NON ! Haha

Et figurez-vous que ce qui m’arrive n’est pas banal… MON FAUTEUIL EST ALLERGIQUE AU FROID ! Ce qui veut dire que concrètement, dès qu’il fait moins de 8° dehors, il tombe en panne. Au milieu de la rue.

Non seulement c’est super dangereux parce que ça m’arrive régulièrement de m’arrêter littéralement au milieu de la chaussée, et les gars qui klaxonnent devant moi en se demandant si je fais un sitting ou si je suis débile mentale, sont évidemment bien loin d’imaginer la raison de mon immobilisme total, mais surtout je vous raconte pas comme j’ai l’air maligne en leur expliquant…

embouteillages wheelcome fauteuil froid

Mais le pire, c’est que personne ne me croit ! Et surtout pas mon réparateur de fauteuil qui m’a dit « Mais quand il fait froid et qu’on est en fauteuil on est pas supposé aller dehors ! »

super

Merci mon pote, mais 1. j’ai pas le choix 2. j’ai une vie et 3. me raconte pas de conneries parce que ce p*$!+¨n de fauteuil est fabriqué en SUEDE ! (pour de vrai en plus !)

Bon j’avoue, j’ai mis du temps à établir un tel lien de cause à effet, parce que je croyais que c’était des pannes aléatoires.

Mais l’hiver dernier je suis partie à la montagne, et là, mais c’était horrible, j’ai cru que j’allais y rester ! Impossible de faire 1 mètre dehors sans rester bloquée. Et le seul moyen c’est… de me pousser, sauf que le fauteuil pèse une tonne, même en roues libres, et évidemment pour simplifier les choses, j’étais dans un patelin où la moyenne d’âge était de 89 ans, donc je me suis retrouvée avec une horde de petits papis qui essayaient tant bien que mal de me pousser jusqu’au foyer de ski pour me réchauffer.

Panne Wheelcome

Et comme par magie, une fois à l’intérieur, le fauteuil reprenait ses esprits ! Tranquilou.

Puis est venu le printemps, aucune panne. L’été, aucune panne. L’automne, aucune panne. Et la, re l’hiver, et bingo ! Rebelotte.

 

Je crois que mon fauteuil a trop regardé Game of Thrones, et qu’il se prend pour un Stark en mode « WINTER IS COMING ».


Et il y a deux semaines, j’avais un rendez-vous super important pour Wheeliz, sauf qu’évidemment je trouvais pas de place pour me garer et j’étais à la bourre, donc on s’est dit « Ok pas grave, on se gare là et on va finir à pieds », et ça caillait bien bien bien, et BINGO, panne au milieu de la rue à Paris alors qu’on était à 50m du lieu de RDV. La personne qui m’accompagnait m’a donc laissé pour aller rechercher la voiture, sauf que… camions poubelles, feu rouge… etc, je suis restée 25 min immobilisée au coin d’un trottoir, tout ça pour re-rentrer à grand peine dans la voiture, mettre le chauffage à fond, en attendant que Monsieur daigne redémarrer.

Résultat, 40 min de retard, et je suis arrivée comme une fleur en disant à mes futurs partenaires :

Wheelcome Winter is Coming

14 thoughts on “Mon trône de fer – Winter is Coming

  1. Pour un défaut d’isolation, pourtant en Suède on ne peut pas dire qu’ils crèvent sous la chaleur, le froid de chez froid ils devraient être rodés et, off course (de fauteuil), les « tas de ferraille » qu’ils nous vendent à prix d’or aussi ! Là, je parlerai volontiers d’arnaques et d’incompétence, voire de gros poil dans la main, à ne pas vouloir regarder de plus près. J’ai fait l’acquisition dernièrement (enfin 2 ans maintenant, apu la garantie) d’un fauteuil dont le boitier de commande super-électronique plantait (et plante encore mais un peu moins) avec perte totale de fonction. Il restait allumé mais aucun code d’erreur ou de bip bip connu ne s’affiche ni ne résonne. Pour reprendre vie, il suffit juste de changer de mode d’activité, de revenir à la précédente et hop il est ressuscité. L’incident étant complètement aléatoire, donc imprévisible, j’ai eu droit aussi à la superbe phrase du technicien: « Essayez de provoquez la panne pour voir ce qu’il se passe ! » Ben voyons, me suis-dis, dans un futur proche arrivera-t-on à provoquer l’aléatoire (et à coup sur de préférence). Anecdote complémentaire, un soir où j’ai du utiliser le lift du fauteuil pour prendre un objet en hauteur … évidemment la panne aléatoire s’est produite et mon seul moyen de redescendre les pieds sur terre, si je puis dire, fut d’appeler les Pin-Pons. Après palabres, en me conseillant de solliciter mes « petits-vieux » de voisins à descendre 80 kg de chair fraiche dans un torchon, ils se sont décidés à venir, à me redescendre de mon siège. Et après cet acte civil, le ‘Pitaine des Pin-Pons actionna la manette … Eh oui, cela fonctionnait, on se sent alors un peu con devant eux, même si on ne se sent ni coupable, ni responsable. Les anecdotes et incompétences des commerciaux sont légions en ce qui me concerne du haut de ce que je nomme mon « Caddy » sur lequel je suis assis pour me véhiculer. Ils sont là surtout pour vendre, en général au salon « Pompe-à-Fric » (Autonomic, pour les puristes) qui se déroule régulièrement entre autre à Paris. Désolé, mais plus de 14000 euros pour un fauteuil, et ce n’est pas un maximum, messieurs les vendeurs, non !

  2. J’ai découvert par hasard votre livre en traînant au rayon librairie du Monoprix. J’ai lu presque d’un trait tous les articles du blog. Ça a été une franche rigolade. Merci!

  3. Moi j’ai pas de soucis avec le extreme x8 de magicmobility… je monte même les escaliers, et vu que tu es en « AP2 » , il m’a certainement couté moins cher que le tien..

  4. Ah, les produits suédois ne sont plus ce qu’ils étaient, même eux préfèrent la chaleur estivale (depuis qu’ils sont sous contrôle d’un fond de pensions ?).
    La solution, puisque le réparateur patenté n’en a apparemment pas le début d’une once, réside peut être dans la chaufferette à braises glissée sous le fauteuil sensible, ou un petit sac de bois pour faire un petit feu rapide sur un bord de trottoir. Il restera la question de l’autonomie de ce nouveau fauteuil à propulsion mixte électro-bois !

  5. En effet, c’est pas banal ! Je rejoins Jean Thomas ; ce pourrait être un mauvais contact lié à la température/batteries. Après, pour trouver la solution adaptée, bon courage ! Ça peut prendre du temps… Surtout quand on est entourée des sombres crétins de l’amer qui ont su traverser les océans du vide…

    Par contre, l’idée du trône façon Cléopâtre (je pense plus à la version cinéma avec Liz Taylor (caricaturée dans Astérix)), elle vaut son pesant de cacahuètes !!!

    Sinon, as-tu pensé à entonner « la reine des neiges » ? Ça me semble de circonstance… 😉

    Bon courage pour la suite des aventures et à bientôt !

  6. bonjour.

    Je ne suis pas mécanicien ni électronicien.

    Mais je ne serais pas etonne que ton problèmes de panne lié au froid proviennes de tes batteries.
    Faut un essai et tiens nous au courant.

    Bon courage.

    Jean Thomas.

    1. Il a raison. Jean Thomas, ce sont les batteries à changer fournisseur de mes 2.
      Je découvre votre blog.
      Je vais tout lire.
      C’est comme un flash

  7. Et en lui tricotant une housse en laine ? Genre gueria urbaine, il tirerait moins la tronche crois-tu? Après, faut trouver le gang de mamies motivées par l’entreprise. Mais ça peut être une idée… non?

  8. Salut, je suis toutes tes aventures. J’attend toujours l’épisode suivant avec impatience.
    Quand je te lis, deux sentiments me traversent l’esprit :
    – L’envie de te venir en aide.
    – Le monde entier devrais avoir envie de te connaitre.

  9. Salut!

    Bah dis donc, c’est pas banal ça… le moins que l’on puisse dire c’est que ça jette un froid… Bref, elle était facile. Plus sérieusement, j’ai moi aussi un bolide ce qui me sidère le plus dans cette mésaventure, c’est la réaction de ton cher réparateur, il ne semble pas saisir l’importance de son métier, il devrait peut être pensé à une reconversion… J’ai été parfois confronté à des situations plus ou moins délicates mais aucun mystère de ce genre… Toujours est-il que si une panne survient, il me semble logique voire vital que l’on s’y penche dessus jusqu’à trouver son origine et la résoudre, non ? Ou bien de trouver une solution qui te convienne…

    Au plaisir de te lire…

    Siegfried

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *