On le sait tous,  l’administration c’est la grosse galère. Mais crois-moi petit, tant que tu n’as pas essayé de commander un nouveau fauteuil, tu as beau avoir traversé toutes les épreuves de la Sécu Etudiante, des APL et de la bourse du Crous, tu n’as rien vu.

T’as déjà joué au jeu de l’oie ? Et bah c’est pareil. En vachement plus chiant. Et long. Très long.

jeudeloie1

Tout commence en décembre 2011. Je me rends compte que mon fauteuil devient une épave, qu’il perd ses roues, et que c’est la fin. Vite, un nouveau fauteuil avant son dernier souffle ! Je vais donc dans une banlieue très très lointaine pour voir mon fournisseur préféré (je parle ici bien d’un fournisseur de fauteuil et pas d’autre chose) pour qu’il me fasse un devis. Ca c’est easy.

Les vacances de Noël passent, les flocons tombent, et vient alors la seconde étape du jeu. L’ordonnance. Mais il faut un médecin stylé, pas le généraliste du quartier (soit dit en passant, mon généraliste est assez stylé, mais ce n’est pas de ce type de style qu’il s’agit, c’est un truc qui nous échappe à nous, commun des mortels, et surtout à moi,  mais pour eux, et tous les protagonistes de l’histoire à venir, c’est vital -oh oh oh). Nous sommes en Janvier 2012. Pas de rendez-vous avant AVRIL. Oui, les médecins stylés, c’est comme ça, c’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnaît. Passe ton tour.

Ca y est, Avril à toi de jouer. « Ah mais mademoiselle, votre devis date de l’année dernière IL N’EST PLUS VALABLE ». Ah bah c’est malin, mon devis de décembre n’avait que 10 jours de validité. Y’en a qui réfléchissent. C’est bien. Let’s go back to Soignolles en Brie. On recommence le devis, et l’attente de l’ordonnance, je vous le fais en accéléré.

depart

Et là c’est l’enfer. Il faut l’accord du monde entier, et faire étudier tout ça par plein de gens très lents joignables uniquement du lundi au mardi de 10h30 à 12h30.

Cela fait six mois, tout est under control. Mais vous savez ce qui arrive aux ordonnances de plus de six mois ? ELLES SE PÉRIMENT ! Alors on recommence.

Septembre 2012, nouvelle année scolaire, nouvelle adhésion à la Sécu. Et là, j’apprends qu’il faut ENCORE une nouvelle ordonnance, parce qu’on a changé d’adhésion. Donc en fait on change d’année administrative à peu près 6 fois par an. Vous n’avez pas suivi ? C’est pas grâve, moi non plus.

Mais là je vois le truc arriver gros comme le nez au milieu de la figure : Septembre, c’est bientôt Décembre, on ne m’aura pas une deuxième fois. Alors j’attends Janvier pour recommencer un troisième devis et une quatrième ordonnance.

La persévérance vient à bout de tout.

Je vais abréger la suite, nous sommes en Avril 2013 et je joue toujours à ce petit jeu.

Mais récemment, alors que j’avais enfin tout tout tout, et que je pouvais passer commande, je reçois un courrier qui disait en gros « Mademoiselle, il manque encore un dernier truc. Nous devons mettre des ergothérapeutes sur le coup et vérifier que vous savez conduire un fauteuil ». Là, c’était la grosse poilade. Je conduis un fauteuil depuis l’âge de 4 ans, mais allez, on est plus à ça près ! Soyons fous !

permis

Je vais donc passer ce test, faire des slaloms comme si j’étais débile, c’est rigolo. Et là, un mec hyper perspicace s’est exclamé « Mais attendez ! Le fauteuil que vous avez commandé ce n’est pas EXACTEMENT le même que celui que vous avez actuellement !!! »

Bah non, il n’existe plus, il a 10 ans, c’est le nouveau modèle dont on parle.

« Bah oui donc ce n’est pas le même ! »

Bah non ! Tu fais exprès ? Tu vois encore beaucoup de 2 chevaux chez ton concessionnaire ? Bah c’est pareil !

« Sauf que ce n’est pas pareil ».

Please, kill me.

Sinon, aucun rapport, mais vous voyez les baskets des enfants qui clignotaient quand on marchait dans les années 90 ? Et bien j’ai repéré un fauteuil pour bébé avec des roues qui clignotent quand on roule ! Tellement cool ! J’ai demandé à avoir les mêmes.

flashing wheels

On m’a dit non. Trop vener.

Donc voilà, j’attends, patiemment. En priant pour que mon vieux fauteuil ne me lâche pas. En attendant, il grince à mort, me donnant l’impression d’être le petit garçon qui fait du vélo dans Shining et qu’on entend arriver à 15 km.

ShiningDannyvelo