RATP Mon Amour – Tout est bien qui finit bien

Ce matin, j’ai reçu une visite pour le moins inattendue… Vous ne devinerez jamais ce que la RATP m’a apporté…!  Une petite idée…? ET OUI ! Des macarons (les fameux, tant espérés) et un joli bouquet de fleurs. Merci. C’est un peu Noël avant l’heure. La prochaine fois, je dirai que j’étais partie m’acheter des Louboutin, et que faute de RER je suis rentrée, pieds nus chez moi. Monde cruel.

RATP mon amour 2 – après le RER j’ai voulu essayer le bus

Après le RER, j’ai voulu essayer le bus, en me disant que s’il n’y avait pas d’ascenseurs, ça limiterait quand même pas mal les dégâts, quitte à mettre six fois plus de temps. Et puis c’est pas mal le bus, « on voyage ». Sauf que ce jour-là, il pleuvait vraiment des cordes et j’étais trempée, j’avais limite peur que mon fauteuil disjoncte. Pour rentrer dans les bus, comme dans les RER, il y a des rampes électriques qui sortent du ventre du bus par la porte arrière. Le bus, que j’avais l’habitude de prendre de temps en temps, s’arrête donc. La … Lire la suite

RATP mon amour – ou le calvaire du RER

Je ne vous apprendrai rien en vous disant qu’il est impensable de prendre le métro à Paris quand on est en fauteuil (aucun ascenseur, pas d’accès, etc.). Thanks God, les personnes à mobilité réduite ont l’immense privilège de pouvoir prendre le RER. Problème résolu donc ! me direz-vous. Hahaha. NON. Il y a quelques temps, j’avais prévu de me rendre de la Défense à Etoile pour manger des macarons (c’est important.). Pour que vous visualisiez le niveau de difficulté du truc, je vous fais un petit schéma. EASY nous sommes d’accord. Quand je prends le RER, il y a des rampes dans … Lire la suite